Que vous réserve le secteur de l’immobilier en 2013 ?

6
227
Qu'attendre de l'immobilier en 2013

Si 2012 a été une année morose pour les investisseurs immobiliers, 2013 ne s’annonce pas aussi sous de bonnes auspices. En effet, la tendance générale considère que 2013 sera une année où les taxes seront très importantes et plus contraignantes que l’année précédente.

L’année prochaine, plusieurs modifications seront apportées au secteur immobilier. L’une des plus importantes est le dispositif Duflot. Même si le taux d’imposition de ce dispositif est inférieur à celui de la loi Scellier, il limite le montant d’investissement à 300 000 euros. De plus, le seuil de plafonnement des loyers des logements est plus restrictif que celui qui était utilisé pour la loi Scellier.

Pour ce qui est des plus-values immobilières, elles seront fortement surtaxées. Les députés ont pris un amendement allant de 2 jusqu’à 6% de surtaxe. Il en est de même pour les terrains constructibles qui seront eux aussi plus lourdement taxés. Les particuliers ayant envie de construire leur pavillon seront aussi soumis à une nouvelle taxe. Cette taxe servira à financer les fouilles archéologiques.

[ads]

Cependant même si 2013 s’annonce comme une année dure, certaines taxes ont été supprimées pour soulager un tant soit peu les propriétaires. On retient l’abandon de la taxe sur les logements « sous-occupés ». La taxe annuelle en vigueur était de 5%. Elle a été tout simplement annulée à cause du déséquilibre qu’on observait au niveau de l’offre et de la demande.

L’immobilier de luxe s’en sort aussi bien. En effet, pour les biens immobiliers dont la valeur est importante, les taxes sont moindres. Par exemple, pour un bien immobilier d’une valeur supérieure ou égale à 1 million, la taxe est de 1%. Pour les biens immobiliers dont la valeur est supérieure ou égale à 10 millions d’euros, la taxe s’élève jusqu’à 10%.

6 COMMENTAIRES

  1. Je rebondis sur un point ! La loi Duflot tout comme le prêt à taux zéro représentent des mesures qui attirent plus de problèmes aux propriétaires qu’autre chose. Il est préférable d’éviter de faire appel à ces « aides » et rester libre de ses futurs choix car un investissement immobilier se rentabilise sur du long terme.

Laisser une réponse

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci de saisir votre nom