Le neuf repart de plus belle en 2020

0
1015

2019 est finie et voici une nouvelle année avec de belles perspectives d’avenir pour l’immobilier neuf en France. 2020 promet en effet un renouveau pour ce marché spécifique de l’immobilier notamment grâce à une reprise conjoncturelle.

Les leviers du neuf en 2020

Ce qui favorisera les ventes dans les logements neufs en 2020, c’est surtout la reprise conjoncturelle comme c’est souvent le cas après une période de stagnation. Au cours des deux derniers semestres, les ventes de logements neufs ont connu de légères baisses. En tout, 128 600 unités neuves ont été vendues au cours de l’année 2019 soit environ 11% en moins par rapport à 2018.

Cependant, ce net recul semble ne pas être dû à la crise, mais bien à une offre insuffisante. Il y a toujours de moins en moins de logements neufs à vendre sur le marché alors que la demande, elle est toujours très élevée, stimulée par le désir d’accéder à la propriété.

Les particuliers sont attirés par le neuf, car ce type de bien présente de multiples avantages. Il s’agit d’abord d’un bien « valeur refuge », excellent pour l’investissement locatif ou la constitution d’un patrimoine ou encore la préparation de la retraite. En outre, pour les particuliers, l’investissement dans le neuf contrairement à l’ancien, connaît peu de fluctuation, ce qui le rend particulièrement plus sûr et plus rentable.

Les nouvelles transactions pour l’année 2020 sont également attendues du côté des maisons individuelles. Vaneauneuf.fr propose justement une plateforme spécialement dédiée aux biens neufs à vendre en France.

Dans certaines villes, les investissements locatifs gagnent en popularité d’autant plus qu’ils bénéficient toujours de dispositifs fiscaux encourageants et incitatifs comme la loi Pinel. Le blog Papernest a récemment publié la liste de 7 villes françaises dans lesquelles l’investissement en immobilier neuf reste rentable en raison d’un regain de dynamisme de la ville, d’une forte expansion urbaine et d’un cadre de vie agréable. On peut notamment citer Strasbourg, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Rennes et Nantes.

Les freins du marché de l’immobilier neuf

La rareté du bien immobilier neuf reste un problème majeur pour les constructeurs, les promoteurs et les acquéreurs. À cause de l’offre insuffisante, l’explosion des prix proposés à l’achat semble inévitable. Les prix des appartements neufs se sont accrus de 5% au second semestre 2019. Le retard cumulé par les constructeurs et les promoteurs est généralement dû à la lenteur de l’administration à délivrer des permis de construire ou encore aux multitudes de règlementations et de normes à respecter pour démarrer des travaux sur un terrain constructible.

L’autre principale inquiétude des particuliers est le projet de Loi des finances de 2020 qui a été approuvé et qui implique une modification essentielle et cruciale sur l’utilisation du prêt à taux zéro. En effet, le PTZ ne financera plus le neuf en 2020 dans 45 départements français. L’objectif est d’encourager les particuliers à s’orienter sur des zones plus tendues pour investir comme Paris et Ile de France, les grandes métropoles régionales, la Côte d’Azur et la Corse.

Laisser une réponse

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci de saisir votre nom