Guide sur le crédit d’impôt fenêtres

0
194

Depuis que l’environnement et le développement durable sont devenus prioritaires, les particuliers sont encouragés à effectuer des travaux pour rendre leur habitat plus écologique. Un crédit d’impôt a d’ailleurs été mis en place, permettant de bénéficier d’un avantage fiscal de 30% sur les travaux d’économie d’énergie réalisés dans une résidence principale.

Le changement de fenêtres hautement isolantes ouvre droit au crédit d’impôt rénovation, permettant ainsi de bénéficier de 30% d’avantages fiscaux sur l’achat et/ou l’installation des fenêtres. Certaines conditions doivent cependant être respectées afin de pouvoir profiter du crédit d’impôt (ex : caractéristiques fenêtres, coefficient d’isolation thermique…).

Tout savoir sur le crédit d’impôt rénovation fenêtres

Le crédit d’impôt rénovation fenêtre est une aide financière sous forme de remise d’impôt pour l’achat et l’installation de fenêtres hautement isolantes dans une résidence principale. Il permet ainsi de bénéficier d’un avantage fiscal de 30% sur l’achat fenêtres isolantes. À savoir que le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt fenêtres est plafonné à 8.000 € pour une personne seule et 16.000 € pour un couple soumis à imposition commune, plus une majoration de 400 € par personne à charge.

Crédit d’impôt rénovation fenêtres : quelles conditions pour en bénéficier ?

  • Achat fenêtres auprès d’une entreprise RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) ;
  • Faire installer les fenêtres par le professionnel qui les a fourni en n’oubliant pas de réclamer une facture détaillée ;
  • Opter pour des fenêtres dotées d’un coefficient d’isolation thermique le plus proche de 0 ;
  • Installer les fenêtres isolantes dans une résidence principale achevée depuis au moins 2 ans.

Crédit d’impôt rénovation fenêtres : quel coefficient d’isolation thermique ?

Symbolisé « Uw », le coefficient d’isolation thermique des fenêtres est un des principaux critères d’éligibilité au crédit d’impôt rénovation fenêtres : fabriquées en bois, en PVC ou en alu, les fenêtres éligible au crédit d’impôt doivent présenter un coefficient se rapprochant le plus de 0 :
• Uw ≤ 1,4 pour des fenêtres en PVC ;
• Uw ≤ 1,6 pour des fenêtres en bois ;
• Uw ≤ 1,8 pour des fenêtres en alu.

Crédit d’impôt rénovation fenêtres : pour qui et comment en bénéficier ?

Le crédit d’impôt rénovation fenêtres s’adresse à tous les locataires, propriétaires occupant ou occupant à titre gratuit domiciliés et/ou imposables en France. Pour en bénéficier, il suffit de remplir en ligne ses déclarations d’impôts et bien conserver les factures des entreprises ayant fourni les fenêtres et réalisé les travaux d’installation. Le but est de pouvoir les fournir sur demande du service des impôts.

Laisser une réponse

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci de saisir votre nom