0

Qu’est-ce qu’un Plan Epargne en Action (PEA) ?

Plan épargne Action PEA

Depuis quelques années et l’ouverture des marchés financiers aux particuliers de façon directe, par le biais des sites de forex, les Français s’intéressent de plus en plus aux produits financiers boursiers. On y décerne, malgré les risques, un moyen intéressant de gagner de l’argent en investissant ses économies. Il est vrai que même en temps de crise, il existe de belles opérations financières à réaliser, en particulier avec des valeurs sûres comme les actions européennes, ainsi que les matières premières ou les devises.

Le PEA, ou plan épargne en action, est un produit financier proposé à la fois par les banques et par les compagnies d’assurance, ainsi que certains autres établissements financiers, qui vous permet justement d’investir en bourse, en tant que particulier, mais sous le couvert de votre conseiller financiers. Ce qui est profitable, c’est qu’en terme de fiscalité, les revenus générés par le PEA sont dépourvus de taxe, mis à part les prélèvement sociaux bien entendu.

On peut ouvrir son premier PEA dès sa majorité, en étant possesseur de son propre foyer fiscal en revanche, et chacun ne peut pas en détenir plus d’un. Concernant la manière dont vous allez effectuer vos versements, il sera à vous et votre conseiller financier de l’évaluer. Notons en revanche un plafond de 132 000€, mais uniquement concernant les versements. Cela signifie qu’une fois les revenus et plus-values ajoutées, on peut dépasser ce plafond, tant que les sommes ne proviennent pas d’un versement qui vous est propre.

La durée d’un PEA est de 8 ans, période durant laquelle vos fonds devront rester bloqués pour que vous puissiez profiter de l’exonération fiscale. En revanche, tout retrait avant 5 ans vous obligera à payer des impôts sur les dividendes générés par votre PEA.

Il existe bien sûr plusieurs formules, les PEA libres par exemple vous permettent de choisir librement les objets de vos investissements. En revanche, cela représente un certain risque. Si vous souhaitez être suivis et prendre le moins de risques possibles, tournez vous plutôt vers les PEA Garantis, ne concernant que des FCP et des SICAV, qui ne comportent pas de risque. Enfin, le dernier type de PEA ne concerne que les OPCVM, soit les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières.

Ce qui est avantageux, avec le PEA, c’est bel et bien sa fiscalité. Quels que soient vos placements, les revenus qui en découlent, si vous parvenez bien sûr à respecter la période de 8 ans préconisée, vous ne payez pas d’impôt sur le revenu. Comme nous vous le disions, ce sont uniquement les prélèvements sociaux qui seront effectués, à hauteur de 11% environ. Il est donc possible de réaliser de belles opérations avec un PEA, en profitant de la bourse et de ses avantages financiers.

Cela étant, sans parler même du risque inhérent à la bourse qui en représente ni un avantage ni un inconvénient, on peut pointer du doigt le fait que durant 8 ans, vos fonds sont bloqués. On peut les retirer quand on le souhaite bien sûr, mais la clôture de votre PEA sera malheureusement immédiate. Ainsi, il faut réserver ce placement à une volonté de gain sur le long terme.

    Scoop.it
Filed in: L'abc de l'immobilier Tags: , , ,

Laissez une réponse

Submit Comment
© 2017 Blog NS Immobilier. All rights reserved. Google+
css.php