0

Les différentes étapes lorsque l’on achète un bien immobilier

Les étapes du processus d'achat d'un bien immobilier

Le premier achat immobilier est une étape très importante dans une vie. Comme toutes les premières fois, elle peut être assez stressante, surtout lorsque l’on ne maitrise pas son sujet !

Pour diminuer cette angoisse de l’inconnu, il est important de bien se renseigner sur les différentes étapes qui rythment l’achat d’un bien.

De la recherche, à la signature de l’acte chez le notaire, retrouvez ci-dessous les moments clés de votre processus d’achat !

La recherche du bien immobilier de vos rêves

La recherche de votre bien est une étape clé !

La recherche d'un bien immobilierAvant de commencer à chercher, vous devez d’abord prendre un papier et un crayon, et déterminer vos critères de recherche. Le prix maximum que vous souhaitez mettre pour acheter un bien (déterminer votre potentiel d’achat), le secteur géographique, appartement ou maison, la présence d’un jardin ou pas et bien d’autres critères (piscine, proximité commerces etc… ).

Si votre recherche est infructueuse au bout de quelques mois, posez vous des questions, et n’hésitez pas à revoir votre copie !

Pour trouver le bien de vos rêves, plusieurs méthodes s’offrent à vous. Voici ci-dessous, une liste nom exhaustive de ces méthodes.

  • Utiliser les services d’une agence immobilière
  • Faire appel à un chasseur immobilier qui vous aidera à trouver un bien, en fonction de vos critères.
  • Les ventes aux enchères
  • Sur Internet, avec des sites spécialisés comme seloger.com, logic-immo.com …
  • Sur Internet, avec des sites spécialisés dans les annonces entre particuliers, comme Pap.fr, leboncoin.fr …
  • La presse papier, avec les petites annonces de vos quotidiens régionaux, le magazine de PAP.fr etc…
  • Le bouche à oreille, une bonne vieille méthode qui peut vous aider à trouver la perle !

L’offre d’achat

Votre bien trouvé, vous allez devoir faire une offre d’achat au vendeur.

L'offre d'achat d'un bien immobilierSoit proposer une offre au prix, soit une offre en dessous du prix de vente.

Dans le deuxième cas, il est possible, selon la situation, de faire une simple offre orale, ou de faire une proposition d’achat écrite.

Une simple recherche sur google vous permettra de trouver des modèles de lettre de proposition d’achat. N’oubliez pas de la limiter dans le temps.

Ne soyez pas trop gourmand sur l’offre d’achat, au risque de voir le propriétaire vous dire non. Evaluez le bien à sa juste valeur, n’est pas une chose facile, pour cela, n’hésitez pas à demander de l’aide à des professionnels, et à faire des contres visites pour que rien ne vous échappe.

Chaque cas est différent, mais une baisse du prix de 5 à 10% est déjà une très bonne chose. Mais sachez que cela dépend du marché de l’immobilier, du secteur géographique, si les vendeurs sont pressés ou pas et bien plus encore.

Le vendeur, va analyser votre proposition et vous donner une réponse. Soit il refuse, soit il accepte et là youpi !, soit il vous fait une contre-proposition. A vous de voir ce que vous êtes prêt à mettre pour ce bien, c’est la phase de négociation !

Le notaire

Prendre son propre notaireLe vendeur fait obligatoirement appel à un notaire pour mettre en vente son bien immobilier. De votre coté, si vous n’en n’avez pas, vous avez la possibilité de prendre le même que le vendeur, ou de trouver votre propre notaire.

Je vous conseille de prendre votre propre notaire, afin d’avoir un regard extérieur sur le compromis de vente, et éviter les mauvaises surprises.

Avoir son propre notaire ne coute pas plus cher. Les notaires se partagerons la rémunération qui est fixée par l’Etat.

Le compromis de vente

Une fois l’offre d’achat acceptée par le vendeur, l’agence immobilière, ou le notaire va rédiger le compromis de vente que vous allez devoir signer, ainsi que le ou les propriétaires, le jour du rendez vous.

Vous recevrez quelques jours avant la signature, le compromis ainsi que les différents diagnostics, afin que vous puissiez les examiner !

Une fois le compromis signé, vous avez 7 jours pour vous rétracter sans être obligé de donner un motif.

Un dépôt de garantie est demandé dans la plupart des cas, au moment de la signature du compromis. Il est d’environ 10% du prix total du bien.

Le financement et les banques

Démarcher les banquesUne fois le compromis signé, vous allez devoir vous rapprocher des banques, afin d’obtenir votre prêt.

Pour bénéficier du meilleur taux, vous pouvez faire appel à un courtier en immobilier. Soit par l’intermédiaire d’internet, avec des sites comme meilleurtaux.com, soit en contactant une personne physique spécialisé dans le courtage en immobilier.

Contactez plusieurs banques, afin de bénéficier de plusieurs offres. Au plus votre apport personnel sera important, au plus vous aurez de facilité à obtenir votre crédit. Un financement à 100% est aujourd’hui, très difficile à obtenir. Attention, les banques sont très frileuses en cette période de crise.

Sachez que la majorité des compromis de vente dispose d’une condition suspensive, qui dit que si l’acquéreur n’a pas eu l’accord de la banque pour l’obtention d’un crédit, il peut se retirer de la vente, sans frais.

Le montage du dossier

Le montage du dossierUne fois que vous avez sélectionné la banque qui répond le mieux à vos attentes, il va falloir monter votre dossier !

C’est une phase un peu lourde, car vous allez devoir présenter de nombreux documents. Des fiches de paie, un justificatif de domicile, les derniers relevés de vos comptes bancaires …

L’accord de principe et l’offre de prêt

Une fois votre dossier complet, votre banquier va le soumettre à la personne qui décide ou non d’accorder les crédits au sein de la banque. Dans le cas où votre dossier est viable, il vous donnera alors un accord de principe, indispensable à la poursuite de votre projet.

Le dossier va être analysé de plus prêt par la banque pour voir si toutes les pièces sont ok. Ensuite, vous allez recevoir par courrier recommandé, une offre de prêt.

La banque va également vous ouvrir un compte bancaire !

Le délais de réflexion et l’acceptation de l’offre de prêt

Le délais de réflexionL’offre de prêt officielle précise toutes les caractéristiques de votre crédit. A partir du moment où vous recevez cette offre, vous avez un délais de réflexion obligatoire de 10 jours, avant d’y répondre.  Dès le 11ème jour, vous pouvez renvoyer cette offre par courrier.

Attendez encore quelques jours, pour que votre compte bancaire soit crédité du montant de votre emprunt.

Contactez en parallèle votre notaire, pour qu’il fixe un rendez vous pour la signature de l’acte.

La signature de l’acte de vente

Signature de l'acte de venteActe de vente, la remise des clésAprès plus de 2 mois d’attente et de paperasse, le moment est arrivé de la signature de l’acte de vente officiel.

C’est l’étape où l’acheteur devient définitivement propriétaire de son bien, il confirme le compromis de vente signé 2 ou 3 mois plus tôt.

Ce rendez vous, se concrétise par le paiement du prix de vente du bien immobilier par l’acheteur et par la remise des clés par le vendeur.

 

Et maintenant, vous n’avez plus qu’à rembourser votre crédit ! 

    Scoop.it
Filed in: Conseils, Conseils achat, Immobilier Tags: ,

Laissez une réponse

Submit Comment
© 2017 Blog NS Immobilier. All rights reserved. Google+
css.php