1

Les apports de la Réglementation Thermique 2012

La réglementation thermique en 2013

Issue du Grenelle de l’Environnement, La Réglementation thermique 2012 rend obligatoire un certain niveau de performance énergétique dans les logements. Entrée en vigueur le 1er janvier dernier, elle vient confirmer les performances thermiques exigées dans le cadre du label BBC. Alors qu’apporte la RT 2012 en plus ?

La RT s’impose à toute construction neuve. Elle a pour objectif de faire diminuer les consommations d’énergie des habitations et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Valorisation du bien immobilier et du patrimoine du propriétaire, baisse de la facture énergétique pour le locataire, et enjeu pour la politique énergétique pour le gouvernement, la RT2012 ne se contente pas de l’enjeu environnemental !

De nouvelles normes dans la construction

La Réglementation Thermique 2012 impose que toute construction de logement dont le permis a été déposé à partir du 1er janvier 2013 devra limiter sa consommation énergétique à 50 kWh/ep/m²/an. Cette exigence connaît des assouplissements dans certains cas : région, climat, altitude, type de construction….

La RT 2012 vient renforcer les dispositions de la RT 2005 qui existait auparavant et qui prévoyait une consommation maximale de 150 kWh/ep/m²/an en moyenne.

Les maîtres d’œuvres devront donc prendre en compte ces nouvelles exigences. La RT 2012 n’impose pas de Résistance Thermique (R) minimale. Pour les logements BBC 2012, il est généralement conseiller d’opter pour un R supérieur à 3.7, équivalent à 140 mm de laine de bois dans les murs, et les sols et un R de 7, soit un équivalent à 28 cm de ouate de cellulose pour les combles.

La première Réglementation Thermique date de 1974 pour les logements neufs et le Gouvernement, en 2007, a étendu l’exigence à la rénovation dans l’ancien.

La RT 2012 s’inscrit donc dans le prolongement du label BBC Effinergie en y apportant une dimension obligatoire.

Par ailleurs, les constructions soumises à la RT 2012 doivent prendre en compte une notion de besoin bioclimatique conventionnel (Bbio). Il s’agit d’optimiser les apports du soleil et de la lumière naturelle par une orientation de la construction bien pensée.

Par exemple en orientant les pièces de vie au sud, en augmentant la superficie des vitrages (1 sixiemme minimum de la surface habitable).

Une notion de Tic (température intérieure conventionnelle) est également introduite qui a pour but d’assurer un bon confort d’été sans avoir besoin de recourir à la climatisation. La RT 2012 faut aussi la chasse aux ponts thermiques et à la perméabilité à l’air (utilisation de pare-vapeur et frein-vapeur).

    Scoop.it
Filed in: Ecologie Tags: ,

Une réponse to "Les apports de la Réglementation Thermique 2012"

Laissez une réponse

Submit Comment
© 2017 Blog NS Immobilier. All rights reserved. Google+
css.php