0

Comment être sûr que son crédit immobilier sera accordé ?

taux-endettement

Le crédit immobilier est un peu la bête noire des futurs propriétaires. Cette étape néanmoins essentielle est souvent à l’origine de certaines angoisses, liées à un éventuel refus de ce prêt. Cependant, lorsque l’on connaît les rouages de l’attribution de ces financements, on peut anticiper de façon plus pertinente, et ainsi faire jouer les critères de manière à avoir plus de chances que le prêt soit accordé.

Un point sur le taux d’endettement

Sachez que ce que l’on appelle le taux d’endettement est sans doute l’un des critères les plus importants des banques, concernant l’attribution d’un prêt. Celui-ci correspond à un pourcentage, calculé en faisant le rapport entre vos dettes et vos revenus. Ainsi, il ne faudra pas que celui-ci dépasse les 33%. Ce qui sera mis dans la catégorie des dépenses, est avant tout constitué par vos loyers et vos prêts actuels. Cette somme une fois toutes vos mensualités ajoutées, ne devra pas dépasser le tiers de vos rentrées d’argent. Commencez donc par faire le calcul pour savoir si vous êtes ou non dans les critères.

Comment faire baisser son taux d’endettement ?

Il y a plusieurs manières de faire diminuer ce fameux taux d’endettement. Tout d’abord, si vous avez d’autres prêts en cours, bien sûr vous ne pourrez sans doute pas les solder, mais vous pourrez malgré tout agir pour que la mensualité soit plus basse. On peut alors envisager un rachat de prêt ou du moins un remaniement de ces financements, afin que vos traites mensuelles soient plus basses, quitte à ce que le remboursement soit plus long.

Augmenter son apport personnel, afin de diminuer le cout du crédit et faire donc baisser votre taux d’endettement.

De la même façon, il est également possible d’augmenter le nombre de mensualités. Par exemple au lieu de souscrire un credit sur 20 ans, faite le sur 25 ans. Cela aura pour conséquence de faire baisser la mensualité d’amortissement de votre  prêt et donc de faire baisser votre taux d’endettement. Mais le crédit vous coutera alors plus cher.

On peut également revoir ses exigences à la baisse concernant ce futur bien immobilier : peut-être que votre capacité de remboursement n’est pas à même de prendre en charge une telle somme. Un bien moins cher fera chuter le taux.

D’autres critères importants

Sachez que votre situation professionnelle sera également examinée de près. En général, ce sont les emplois stables qui sont privilégiés. Si vous avez une activité libérale par exemple ou toute autre profession indépendante, attendez trois ans après la création de votre structure, cette date est souvent le délai à partir duquel les banques sont plus clémentes pour accorder un prêt immobilier.

De plus, la manière dont vous aurez géré vos comptes dans les années qui précèdent sera aussi importante dans cette attribution et pourra jouer favorablement ou défavorablement pour vous. Epargner, éventuellement ouvrir un PEL ou CEL (plan épargne logement ou compte épargne logement), ne pas être à découvert, et afficher de bonnes qualités de gestionnaire, cela fera pencher la balance de votre côté.

Autrement dit, un projet d’achat immobilier, cela s’anticipe !

    Scoop.it
Filed in: Conseils, Conseils achat Tags: , ,

Laissez une réponse

Submit Comment
© 2017 Blog NS Immobilier. All rights reserved. Google+
css.php